Success Stories

Frédéric Peron

Promu à la fonction de Chef d’Agence en 2012 puis nommé Directeur d’Agence en 2018, Frédéric a gravi les échelons au fil des opportunités. Arrivé chez ISOR en Février 1996 en tant qu’Agent de Propreté sur un site Agro-Alimentaire, il a ensuite occupé les postes de Polyvalent, laveur de vitres, Contremaitre itinérant, Inspecteur et Chef d’Agence.

En quoi consiste votre poste actuel, et quelles sont les qualités requises pour ce poste ?

Ma mission consiste à être acteur et gestionnaire d’un centre de profit. Je suis garant de la mise en place de la politique définie par la direction, et de la satisfaction de nos clients. Je veille à pérenniser et développer nos contrats commerciaux. Je suis également responsable de la sécurité de mes collaborateurs.
Pour mener à bien ces missions, il faut être à l’écoute des Clients et des Collaborateurs, tout en étant bon gestionnaire. Disponibilité et réactivité sont également des qualités importantes pour ce poste.

Passe-t-on facilement d’un poste de Chef de Secteur à un poste de Chef d’Agence ?

Le changement de statut n’est pas évident à gérer : il faut adapter sa communication, les collègues devenant des collaborateurs à présent. Toutefois, avec le temps, je pense avoir acquis la légitimité du poste en gardant avec mes équipes une certaine proximité et un discours simple.

Que préférez-vous dans votre métier ?

La diversité, la notion de service et le contact humain. Chaque journée exige une adaptabilité à toute nouvelle demande ou situation. De plus, anticipation et recherche de solutions évitent de sombrer dans la routine.

Chef d’Agence : hasard ou vocation ?

Après avoir atterri dans le secteur du nettoyage par hasard, au fil des années et des expériences vécues, cela est devenu une vocation. C’est un métier qui demande beaucoup, mais qui m’apporte en contrepartie une expérience humaine indéniable du fait de la diversité de mes interlocuteurs internes et externes.

Frédéric a pu et su confirmer les bons résultats de l’Agence de Nantes. Véritable manager, il s’implique auprès des équipes, de nos clients et dans le travail collaboratif avec le service commercial. Jean-Jacques FORTDirecteur Général Délégué

Stéphanie Cochois

Il y a 12 ans, Stéphanie a été promue à la Direction des Achats après 9 ans au Contrôle de Gestion ISOR. L’aventure « Achats » commence en 2005 lorsqu’elle fût intégrée au Projet de mise en place du logiciel de gestion des Achats « Buying Pack ». Aujourd’hui, elle chapeaute le Service Achats.

En quoi consiste votre poste actuel, et quelles sont les qualités requises pour ce poste ?

Au-delà du travail d’investigation pour le référencement de nos Fournisseurs et Produits en ligne avec les besoins de nos Exploitants et avec nos objectifs RSE, je dois veiller au respect des engagements par les Fournisseurs, et au respect de la politique d’Achat par une centaine d’utilisateurs ainsi qu’au bon fonctionnement du processus achats, de la commande à la comptabilisation des factures. Par ailleurs, le Service Achats supervise le parc automobile.
Pour accomplir ces missions, je dois faire preuve de rigueur, d’organisation, de diplomatie et de pédagogie. Mais rien ne serait possible sans l’appui de mes 2 collaboratrices et sans coordination des services Exploitation et Supports.

Passe-t-on facilement d’un poste de Contrôleur de Gestion à un poste de Directeur des Achats ?

Tout s’apprend en faisant preuve de bon sens et de méthodologie ! Il ne faut jamais perdre de vue que nous sommes une fonction support ; il est impératif de se mettre à la place de l’utilisateur afin de lui rendre service de façon optimale.

Que préférez-vous dans votre métier ?

Trouver un équilibre entre les attentes particulières des Exploitants et l’intérêt collectif d’ISOR, ce qui oblige à prendre constamment du recul…

Les Achats : hasard ou vocation ?

Issue du milieu de l’hôtellerie, c’est par hasard sur je suis arrivée chez ISOR, par hasard que j’ai bifurqué vers les Achats, mais c’est toujours avec le même plaisir et la même motivation que j’y demeure depuis 21 ans.

Le parcours de Stéphanie au sein de l'Entreprise est exemplaire. Aujourd'hui, nous sommes heureux de pouvoir bénéficier de ses compétences à ce poste clef qu'est la Direction des Achats. Alexis VitalisDirecteur Général

Manuel Gonzalez

Passé au Service Formation en 2014, Il officie pourtant chez ISOR depuis près de 30 ans… Fort de ses 42 années d’expérience professionnelle dans le Métier de la Propreté, Manuel a su gravir les échelons chez ISOR, et ainsi édifier une solide expertise « Exploitation ». Il nous fait à présent profiter de son Savoir et Savoir-Faire.

En quoi consiste votre poste actuel, et quelles sont les qualités requises pour ce poste ?

Je fais bénéficier de mon Expérience aux nouveaux arrivants, et je consolide les connaissances des « anciens ». Je dois mettre en confiance, être convaincant tout en sachant me remettre en question, et je dois m’adapter à tout public.
Bien entendu, je veille à la bonne application de la théorie sur le terrain en accompagnant les équipes Métier sur les sites Clients.

Passe-t-on facilement d’un poste d’Exploitant à un poste de Formateur ?

L’organisation de l’Exploitation représente à elle seule une chaine de transmission du Savoir ; Tout au long de mon parcours d’Exploitant, j’ai toujours mis un point d’honneur à transmettre mon Savoir-Faire. C’est donc tout naturellement que j’ai endossé le costume de Formateur.

Que préférez-vous dans votre métier ?

Apporter mon soutien technique, et ainsi contribuer à l’épanouissement de chacun dans son poste, est très gratifiant !…

Formateur : hasard ou vocation ?
Plus qu’une vocation, c’est une passion ! La passion est essentielle, et quand on aime les choses, cela se voit…

Manuel transmet sa passion avec l’aisance relationnelle et la jovialité que nous lui connaissons tous. Véronique ArmandResponsable Formation

Yann Larzul

Carrière à dater au carbone 14… : 40 ans !

Comme il aime le préciser, Yann est entré par la petite porte chez ISOR : celle du local ménage… Notre Musicien Poète a ensuite occupé tous les postes « terrain » en pratiquant l’obligation de résultat avant l’heure !

Montrant un vif intérêt pour la complexité du métier et sa nature fondamentalement relationnelle, il a réussi à asseoir une réelle reconnaissance de ses pairs, et de ses Donneurs d’Ordre.

En quoi consiste votre poste actuel, et quelles sont les qualités requises pour ce poste ?

Avant tout je précise que c’est un poste qui a été créé récemment, pour lequel tout est à construire.
Ma mission consiste à accompagner l’Exploitation et le Commerce pour atteindre les objectifs de développement fixés par l’Entreprise. Pour ce faire, j’anime des équipes évoluant au sein de la Direction de l’Amélioration Continue, de la Formation et des Pôles Agro-Alimentaire, Santé et Ultra propreté.
Il existe deux notions fondamentales dans ce poste : une vision holistique de l’entreprise et une dimension fondamentalement opérationnelle. C’est ce qui fait d’ailleurs tout l’intérêt de cette mission.
La résilience est une qualité importante : il faut constamment s’adapter à un environnement changeant…

Comment appréhendez-vous ce nouveau challenge après avoir occupé autant de fonctions opérationnelles ?

C’est mon histoire personnelle (expériences en qualité d’Agent de Service, Chef d’Equipe, Chef de secteur, Chef d’Agence, Directeur Commercial, Directeur Régional) qui m’a permis d’occuper ce poste de Directeur National de la Performance.
C’est absolument passionnant d’être un passeur de témoin pour construire la Direction Nationale de la Performance dans l’objectif de transmettre cette charge pour en faire un poste incontournable au sein de la Société.

Que préférez-vous dans votre métier ?

Indéniablement la transversalité : être systématiquement entre l’opérationnalité et la conceptualisation.

Directeur National de la Performance : hasard ou vocation ?

Il n’y pas de hasard mais une nécessité, celle d’évoluer, de prendre du plaisir… Et, laissons les vocations au champ religieux ou artistique…

Mallarmé disait : "Il faut en poésie céder l’initiative aux mots". Yann, en plus des mots a su prendre les bonnes initiatives ! Georges GasparDirecteur des Ressources Humaines

Actualités